Nous vous accueillons sur les villes d’Orléans et d’Amilly.

>Consulter les plans d’implantation de nos centres.

Que vous habitiez dans le Cher, l’Eure-et-Loire, l’Indre, l’Indre et Loire, le Loi-et-Cher ou le Loiret, notre centre vous reçoit pour vos séances de dialyse.



Depuis le 20 mars 2017, L'A.T.I.R.R.O a réalisé le transfert de l'autodialyse d'Amilly sur la commune de Bellegarde.

En savoir plus

Ouverture du site www.atirro.fr



Les traitements.

LA DIALYSE PÉRITONÉALE (DPA, DPCA, NexStage, hémodialyse à domicile) est effectuée à domicile, quotidiennement, sur trois ou quatre cycles de cinq à six heures par 24 heures. Elle permet une plus grande autonomie du patient, puisqu’il change lui-même ses poches de liquide de dialyse (toutefois l’intervention d’une infirmière libérale est possible) et n’est pas contraint à l’immobilisation. Cependant cette technique exige un habitat répondant à certains critères spécifiques.

L’HÉMODIALYSE est pratiquée trois fois par semaine, à raison de quatre heures par séance. Pour les patients concernés par une pathologie plus complexe, les séances sont dispensées en centre lourd médicalisé (clinique, hôpital).
Les patients les plus autonomes, après une période d’entraînement, sont dialysés soit dans de petites unités appelées "auto-dialyses" ou "unité d'autodialyse médicalisée", soit à leur propre domicile.

LA GREFFE OU TRANSPLANTATION RÉNALE qui assure une meilleure qualité de vie, sera proposée par le néphrologue en fonction du profil médical du patient.


L’hémodialyse:
La période d’entrainement.

La mise en route du traitement par dialyse est effectuée dans les locaux du CHRO. Le patient est dialysé quelques semaines dans le secteur d’entraînement du CHRO, avant de pouvoir être traité dans une auto-dialyse de l’ATIRRO ou à domicile.

Cette période d’entrainement permet de donner des informations sur la maladie,  sur le fonctionnement des générateurs utilisés pour le traitement, sur la surveillance médicale ultérieure, sur les effets secondaires éventuels, sur les possibilités d’envisager une transplantation rénale et sur les principes d’hygiène de vie.

Une fois le fonctionnement du traitement connu, le malade est installé soit dans une auto-dialyse soit à son domicile.



© 2011 - ATIRRO - Tous droits réservés - 18 bis rue Guignegault 45100 ORLEANS - Tél : 02 38 62 40 45
Création de site internet: Cianeo